Vous êtes ici > Glossaire

Le glossaire pour vous familiariser avec le vocabulaire utilisé lors des cours et formations.

 

Alphabet (Calligraphie)
Étymologie : alfabhta les deux premières lettres de l’alphabet grec
Système de signes graphiques, disposés dans un ordre conventionnel, et servant à transcrire les sons d’une langue.

Aquarelle en glacis
L’aquarelle en glacis est une technique picturale qui superpose de fines couches de couleur transparentes, sur des couleurs déjà sèches. A chaque passage la couleur s’intensifie, et les mélanges se développent par superposition.

Aquarelle sur papier mouillé
La technique dans le mouillé, suppose l’humidification préalable du support. Elle permet d’obtenir des surfaces aux couleurs très intenses, de faire fusionner les couleurs et d’effectuer des retraits de peinture . Les effets sont nombreux : fondus, dégradés, camaïeux, etc. Son apprentissage nécessite une bonne maîtrise du cycle de l’eau sur le papier. Elle conduit progressivement à la perception de la couleur. Elle stimule l’imagination, développe la sensibilité et vivifie les sens.

Art-thérapie
Les pratiques artistiques créatrices permettent à chacun de développer de nouvelles facultés et de nouvelles prises de conscience. L’idée même de l’art-thérapie est née de ce constat.
Dés le début des années 1980, étant professeur d’art auprès d’enfants à particularités à Paris, j’ai pris conscience, que je pouvais apporter, à ces enfants, une aide efficace et durable par l’intermédiaire de formes artistiques simples.
L’art-thérapie apporte des changements positifs dans le domaine de la vitalité, du bien-être émotionnel et physique. Parmi les pratiques :

  • La Trace Originelle
  • L’Aquarelle sur papier mouillé
  • L’Aquarelle en glacis
  • Le Fusain
  • Le Dessin de Forme
  • La Calligraphie

Ascendante
En calligraphie, partie d’une lettre bas-de-casse qui descend sous la ligne de base.

Bandeau (Calligraphie)
Vignette d’ornementation constituée d’une frise généralement placée en début d’ouvrage ou de chapitre.

Bas-de-casse
Autre appellation pour designer une minuscule.

Calligraphie
Étymologie Du grec kalos (beau) et graphein (écrire). La calligraphie englobe toutes les techniques de l’art de bien former les caractères d’écriture. Par extension, le terme désigne une écriture formée selon cet art de former d’une façon élégante et ornée les caractères de l’écriture.

Calligraphie (Art Thérapie)
La calligraphie peut être considérée comme une pratique d’art-thérapie étant donné les qualités qu’elle permet de développer .C’est un art de la patience et de la persévérance du geste et du tracé juste. Il contribue à développer la maitrise et l’harmonie.

Capitale
Autre appellation pour designer une majuscule.

Clair-obscur
Rendu d’une lumière diffuse sur un fond sombre. Le clair-obscur joue surtout sur les contrastes pour créer volume et modelé, en créant des contrastes propres à suggérer le relief et la profondeur.

Codex
Nom que les Romains donnaient à des tablettes de bois enduites de cire sur lesquelles ils écrivaient et qui étaient attachées comme des livres. Donna le livre formé de feuilles cousues ensemble.

Colophon
Dernières lignes d’un ouvrage manuscrit ou imprimé, où sont indiquées les éléments du titre et de l’adresse, mais aussi parfois la date et des détails sur la fabrication de l’ouvrage.
L’usage du colophon subsiste jusqu’au milieu du XVIe siècle. L’achevé d’imprimer (dernière page imprimée d’un livre) joue aujourd’hui le rôle dévolu primitivement au colophon

Contre-poinçon
Espace blanc à l’intérieur d’une lettre.

Corps
Hauteur totale d’une lettre, incluant les ascendantes & les descendantes.

Cursive
Ecriture tracée avec rapidité et dont les lettres sont liées.

Délié
Partie fine d’un trait, obtenue lors du déplacement vers le haut de la plume. En opposition à Plein.

Descendante
Partie de la lettre qui descend en dessous de la ligne de base de la lettre.

Dessin de Forme
Le dessin de forme fait couler le mouvement dans les formes et dans les rythmes. Par la répétition on maitrise progressivement la structure et la pureté de la géométrie, des entrelacs, du lié et du détaché.

Ductus
Décomposition de la lettre en autant de traits nécessaires, en respectant leur ordre chronologique et leur orientation.

Évangéliaire
Manuscrit. Livre liturgique contenant le texte ordonné des évangiles destinés aux dimanches, aux grandes fêtes et aux grandes périodes de l’année chrétienne (Avent, Carême).

Excipit
Le terme excipit qui fait référence à la formule latine explicit liber, utilisées par les copistes du Moyen Âge signifiant que le rouleau qu’ils copiaient avait été complètement déroulé (du latin explicat, déplié).concluant des manuscrits du Moyen Âge.

Fioriture
Ornement d’une lettre par prolongation du trait final.

Fusain
Le fusain établit un dialogue entre des opposés. L’ombre et la lumière trouve un équilibre au-travers du clair-obscur.

Hampe
Nom du plein qui prolonge la lettre vers le bas. En opposition à Haste.

Haste
Nom du plein qui prolonge la lettre vers le haut.

Incipit
Mot latin « ici commence » désignant les premiers mots d’un manuscrit ou d’un incunable.

Incunable
Imprimerie, du latin incunabulum : berceau. Désigne tout ouvrage imprimé avant le 31 décembre 1500.

Interligne
Espace entre les lignes.

Lettrine
Grande initiale, ornée ou non, placée au début d’un chapitre ou d’un paragraphe.

Lettrine enluminée
Etymologie : du latin illuminare (éclairer, illuminer, et, au sens figuré, mettre en lumière).
L’enluminure est une peinture ou un dessin exécuté à la main, qui décore ou illustre un texte la plupart du temps un manuscrit. Art de décorer les livres, les manuscrits….de lettrines ornées, d’encadrements, de miniatures…
Peintures (lettres ornées, petites scènes, motifs à pleine page) illustrant les feuillets d’un manuscrit ou d’un livre imprimé.

Livre d’heures
Recueil d’offices et de prières à l’usage des fidèles, indépendant du cycle liturgique, et destiné à la dévotion privée des laïques

Miniature
Le terme “enluminure” est souvent associé à celui de “miniature”. Le mot “miniature” vient du latin minium, désignant un rouge vermillon.
À l’origine, lettre ornée colorée en rouge au minium (oxyde de plomb), d’où son nom. Par la suite, tout ornement écrit ou peint avec une encre de couleur. Se dit aussi des peintures fines exécutées sur certains manuscrits anciens
Il existe des manuscrits enluminés, des manuscrits à miniatures, et même de manuscrits à peintures. L’artiste chargé de cette part de l’œuvre était nommé pictor au Moyen Âge, pour le distinguer du scriptor, chargé de la seule copie du texte.

Papyrus
Feuille pour l’écriture fabriquée par les anciens égyptiens à partir de la tige de papyrus Plante des bords du Nil servant à fabriquer des objets de vannerie et des feuilles pour écrire, à partir de bandes collées ensemble.

Parchemin
Peau d’animal spécialement traitée pour l’écriture ou la reliure.
C’est du nom de la ville de Pergame (actuellement Bergama, Turquie) que vient le terme de parchemin. Ce support d’écriture y fut mis au point vers le IIe siècle avant J.-C., et utilisé jusqu’au IXe siècle au Proche-Orient et durant tout le Moyen âge en Occident. Le parchemin était fabriqué à partir de peaux animales traitées, le plus souvent de mouton, de veau ou de chèvre.
Voir Vélin également.

Plein
Partie épaisse d’un trait. Par opposition au délié.

Portée
Constituée de deux lignes horizontales et parallèles, elle délimite la hauteur de la lettre.

Tempera
Technique traditionnelle qui consiste à mélanger les pigments à du jaune d’oeuf pour obtenir les couleurs.

Trace Originelle
La trace originelle est une pratique d’art-thérapie originale issue d’un travail de recherche sur les formes archétypales et tracés géométriques anciens. Je l’ai mise au point et j’utilise cette pratique depuis une vingtaine d’années avec des enfants, des adolescents et des adultes. Au fil des années, les résultats sont de plus en plus probants.
Je vous propose de découvrir cette pratique artistique entièrement dédiée à l’art-thérapie et à la hauteur des ambitions d’efficacité que l’on soupçonnait dans ce domaine.

Vélin
Parchemin extrêmement fin, très blanc, sans aspérité ni taches, que l’on fabrique avec de la peau de veau mort-né.
Le papier vélin désigne un papier sans grain, lisse et satiné, qui rappelle par sa très grande finesse la peau de vélin.